Lutte contre le tabagisme

Pourquoi c’est important

Ce sont 75 % des décès liés au cancer du poumon au Canada qui sont attribuables au tabagisme. 

Le tabagisme augmente le risque de cancer du poumon et d’au moins 15 autres cancers. 

Le tabagisme est une habitude qui s’acquiert tôt. La très grande majorité des fumeurs commencent à fumer dès l’adolescence ou même la préadolescence. Voilà pourquoi les politiques de lutte contre le tabagisme qui protègent les jeunes sont si importantes. 

Notre position

La meilleure chose que vous puissiez faire pour améliorer votre état de santé général, c’est de vivre sans fumée. C’est pourquoi nous exhortons fortement le gouvernement à :

  • veiller à ce que des mesures visant à réduire la consommation de tabac soient la priorité dans les négociations en cours entre les provinces et les fabricants de tabac afin de régler des litiges liés aux frais de soins de santé;
  • augmenter les taxes sur le tabac pour réduire le tabagisme;
  • exiger de l’industrie du tabac qu’elle rembourse aux gouvernements fédéral et provinciaux le coût annuel des stratégies de lutte contre le tabagisme, ce qui représente une augmentation de 66 millions de dollars par année des fonds que le gouvernement fédéral pourrait consacrer aux stratégies de lutte contre le tabagisme, y compris aux programmes de renoncement au tabac;
  • établir à 21 ans l’âge minimum requis pour acheter des produits du tabac;
  • garantir une mise en œuvre efficace de l’emballage neutre;
  • renouveler les mises en garde relatives à la santé pour tous les produits du tabac;
  • interdire tous les produits du tabac aromatisés;
  • agrandir les zones sans fumée;
  • réduire le nombre et le type de points de vente.

Les causes que nous défendons en ce moment

Nous travaillons dur pour demander des changements de politique qui contribueront à lutter contre le tabagisme partout au Canada.

Histoire de la lutte contre le tabagisme

Renseignez-vous sur les changements que nous avons observés dans la lutte contre le tabagisme en deux décennies de défense de l’intérêt public.

Cigarettes électroniques

La SCC préconise des mesures destinées à protéger les jeunes Canadiens contre les méfaits des cigarettes électroniques

Pourquoi c’est important 

Bien que les cigarettes électroniques soient moins nocives que les cigarettes traditionnelles, elles causent quand même des dommages. Des études sur les risques à long terme des cigarettes électroniques n’ont pas encore été réalisées. 

La SCC est préoccupée par la hausse alarmante du vapotage chez les jeunes au Canada, qui a plus que triplé en quatre ans seulement. Les données de l’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves révèlent que, chez les jeunes âgés de 10 à 12 ans, le vapotage est passé de 9 % au cours de l’année scolaire 2014-2015 à 29 % au cours de l’année scolaire 2018-2019. 

Ce que nous faisons

Nous demandons l’adoption de mesures destinées à protéger les jeunes contre les méfaits des cigarettes électroniques pour éviter qu’une nouvelle génération de jeunes développe une dépendance à la nicotine par l’entremise de la cigarette électronique. 

Notre position

Nous avons besoin de réglementations pour éviter que les jeunes fassent usage de cigarettes électroniques et pour empêcher que la commercialisation des cigarettes électroniques nuise aux efforts de lutte contre le tabagisme. Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux devraient adopter des mesures de réglementation, notamment les suivantes :  

  • instaurer l’âge minimum légal de 21 ans pour la vente;
  • interdire la consommation dans les endroits où il est interdit de fumer;
  • augmenter les restrictions publicitaires et promotionnelles;
  • limiter la vente uniquement aux magasins spécialisés en produits de vapotage;
  • améliorer les mises en garde relatives à la santé sur les produits du tabac;
  • réglementer la concentration en nicotine;
  • limiter l’ajout d’arômes et d’autres ingrédients.