Two hands holding

Soins palliatifs

Lacunes dans le soins

Des Canadiens gravement malades sont laissés à eux-mêmes en matière de soins palliatifs. L’assemblage hétéroclite de soins offerts au Canada est coûteux et non uniforme, ce qui nuit aux personnes atteintes et à la viabilité de notre système de santé. Apprenez-en davantage sur le rapport s’intitulant Droit aux soins : Des soins palliatifs pour tous les Canadiens.

Que sont les soins palliatifs? 

Les soins palliatifs sont axés sur la qualité de vie des personnes atteintes d’une maladie grave et progressive. Ils comprennent le contrôle de la douleur et la gestion des symptômes; le soutien professionnel sur les plans psychosocial, émotionnel et spirituel; des conditions de vie assurant le confort et un niveau de soins approprié, que la personne atteinte choisisse d’être soignée à la maison, dans une maison de soins palliatifs, à l’hôpital ou ailleurs.

Les soins palliatifs sont un élément essentiel du continuum de soins du cancer et des soins de santé de façon générale. Les soins palliatifs devraient être mis en œuvre plus tôt et être déployés de façon progressive, en même temps que d’autres traitements, avec la participation d’une équipe multidisciplinaire. Les soins de fin de vie constituent un volet des soins palliatifs; ils portent sur les besoins particuliers des personnes dont le décès est imminent.

Importance des soins palliatifs

L’impact des soins palliatifs a fait l’objet d’études approfondies. Des recherches montrent que les soins palliatifs : 

améliorent la qualité de vie et la satisfaction à l’égard des soins pour les personnes atteintes de cancer et leurs proches aidants; 
réduisent l’utilisation des services d’urgence des hôpitaux par des personnes en fin de vie;
augmentent la probabilité que les personnes atteintes de cancer meurent dans le milieu de leur choix. 

Il est démontré que les soins palliatifs sont particulièrement efficaces lorsqu’ils sont prodigués tôt, avant les dernières étapes de la vie. Cependant, leur qualité et leur accessibilité varient d’une province et d’un territoire à l’autre. L’offre de soins palliatifs et leur accessibilité ne sont pas toujours équivalentes, même dans les grandes villes, et sont encore plus limitées dans les régions rurales et éloignées. De surcroît, lorsque des services de soins palliatifs sont disponibles, ce ne sont pas tous les Canadiens qui en connaissent l’existence ou qui savent comment y accéder.

Bien que les soins palliatifs soient souvent considérés comme une option réservée aux personnes en fin de vie, ils peuvent et devraient être fournis tout au long de l’expérience de cancer.

Revendications actuelles en matière de soins palliatifs

La Société canadienne du cancer revendique depuis de nombreuses années un meilleur accès aux soins palliatifs pour les Canadiens. À l’heure actuelle, diverses initiatives ont été mises de l’avant à l’échelon fédéral pour mieux soutenir les Canadiens atteints de cancer et leurs proches aidants. Les progrès ont été considérables, mais des lacunes subsistent.

Nous demandons au gouvernement fédéral de mettre l’accent sur le soutien aux engagements pris dans la lettre de mandat de la ministre de la Santé visant à rendre les soins à domicile et les soins palliatifs plus accessibles partout au pays, en particulier pour financer toutes les priorités du Cadre sur les soins palliatifs au Canada, notamment les suivantes :  

la formation et l’éducation aux soins palliatifs pour les fournisseurs de soins de santé et les proches aidants  
les mesures visant à soutenir les fournisseurs de soins palliatifs  
la recherche et la collecte de données sur les soins palliatifs  
les mesures visant à favoriser l’accès équitable aux soins palliatifs dans l’ensemble du Canada, avec une attention spéciale aux populations mal desservies 

La Société canadienne du cancer demande aux gouvernements provinciaux et territoriaux d’adopter des lois visant à élaborer des cadres dans leur territoire de compétence respectif afin d’améliorer la prestation des soins palliatifs.

Notre position

Les Canadiens devraient avoir accès à des soins palliatifs abordables et de haute qualité, peu importe leur lieu de résidence ou l’endroit où ils choisissent de recevoir des soins.

La Société canadienne du cancer reconnaît qu’une maladie potentiellement mortelle, surtout en raison de la douleur et de la souffrance qui en découlent, peut causer de profondes inquiétudes et d’énormes difficultés aux personnes qui y sont confrontées. Nous promouvons et appuyons la nécessité de développer et d’offrir des soins palliatifs de manière précoce, active, compétente et compatissante, ce qui comprend une prise en charge de la douleur par des spécialistes, un soutien psychosocial, affectif et spirituel par un personnel qualifié, et des conditions de vie assurant le confort et permettant un niveau de soins approprié, que ce soit à la maison, dans un hôpital ou dans tout autre milieu choisi par les personnes atteintes. La Société canadienne du cancer croit que tous les Canadiens devraient pouvoir choisir les soins qui leur conviennent le mieux tout au long de leur expérience de cancer.

Les efforts que déploie la SCC ont pour objectif de veiller à ce que les personnes qui meurent du cancer passent leurs derniers jours dans la dignité, sans douleur et dans le milieu de leur choix.

Soins palliatifs au Québec

Outre le travail qu’elle mène auprès du gouvernement fédéral, la Société canadienne du cancer défend auprès du gouvernement du Québec un certain nombre de questions importantes qui contribueront à améliorer les soins palliatifs dans la province.

Amélioration de la collecte des données pour mieux évaluer et garantir l’accès à des soins palliatifs et à des soins de fin de vie

La SCC veut veiller à ce que le gouvernement collecte des données sur l’accès des patients et des proches aidants à des soins palliatifs et à ce qu’il utilise ces données pour investir dans l’amélioration des lacunes du système de soins palliatifs. Les soins palliatifs diffèrent grandement d’un établissement à un autre et d’une région à une autre. Selon la SCC, le gouvernement du Québec devrait d’une part établir un ensemble d’indicateurs pour évaluer l’accès des Québécois à des soins palliatifs, et d’autre part utiliser les données recueillies pour s’assurer que tous les Québécois ont un accès équitable à ce type de soins.

Accès plus rapide à des soins palliatifs pour les personnes atteintes de cancer

Trop souvent, les personnes atteintes d’un cancer à un stade avancé sont transférées dans une unité de soins palliatifs à la fin de leur maladie. La SCC souhaiterait que des soins palliatifs soient offerts aux patients le plus tôt possible pendant leur traitement. Ces soins sont avantageux pour tous lorsqu’ils sont envisagés à un stade précoce de la maladie.

Accès à des soins palliatifs à l’endroit souhaité par les personnes atteintes de cancer

La SCC exhorte le gouvernement du Québec à investir dans les choix offerts aux Québécois en matière de soins palliatifs. Si on leur en donnait la possibilité, la plupart des Québécois préféreraient mourir à domicile. Or, la majorité des lits de soins intensifs se trouvent dans les hôpitaux. La SCC exhorte le gouvernement du Québec à investir dans un plus grand nombre de lits de soins palliatifs à l’extérieur des hôpitaux ainsi qu’à offrir davantage de soins palliatifs à domicile à l’échelle de la province. Outre cette mesure, un soutien et un répit accrus doivent être offerts aux proches aidants, et les médicaments et l’équipement doivent être couverts comme dans les hôpitaux.

Éducation et formation adéquates des fournisseurs de soins de santé en matière de soins palliatifs

Des soins palliatifs de haute qualité ne peuvent être dispensés sans une formation et une éducation adéquates. La SCC exhorte le gouvernement à veiller à ce que tous les fournisseurs de soins de santé, y compris les fournisseurs de soins paramédicaux, reçoivent l’éducation et la formation appropriées sur les principes de base et les pratiques de soins palliatifs, de manière à offrir ces soins convenablement et à s’assurer que les personnes atteintes de cancer aient accès aux meilleurs soins, peu importe le lieu.

Investissement dans la recherche en soins palliatifs et en soins de fin de vie afin d’améliorer les résultats pour les patients

La SCC est d’avis que le gouvernement du Québec devrait investir dans la recherche en soins palliatifs afin de continuer à renforcer et à évaluer les pratiques efficaces. La recherche en soins palliatifs et en soins de fin de vie contribue à améliorer un cadre en évolution constante pouvant être adapté aux besoins des patients.