Portrait

Rencontrez 2 chercheuses en cancérologie qui font progresser la diversité et l'inclusion

Puisque près d’un Canadien sur deux recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie, nous savons que le cancer nous touche tous. Ainsi, il est essentiel que la recherche reflète la diversité de la population canadienne. Nous savons que la représentation de la diversité et l'inclusion dans la recherche, au niveau des personnes qui la financent, la dirigent et/ou y prennent part, contribuent à accroître l'impact et l'innovation au profit de tous.

Grâce aux prix annuels d'excellence de la Société canadienne du cancer dans le domaine de la recherche sur le cancer, nous récompensons les chercheurs canadiens pour leur leadership audacieux et les contributions novatrices qui favorisent le progrès dans de nombreux domaines de la recherche sur le cancer. Cette année, nous avons lancé avec fierté le tout premier prix d’excellence en matière d’inclusion qui récompense des personnes ayant fait preuve d’initiative pour faire progresser l’équité, la diversité et l’inclusion au sein de l’écosystème de la recherche sur le cancer au Canada.

La Dre Nadine Caron et la chercheuse Juliet Daniel, colauréates du tout premier prix d'excellence en matière d’inclusion, nous font part de ce qui les motive au travail et nous parlent de l'évolution du paysage de la recherche.

Dre Nadine Caron : rendre la recherche sur le cancer et les soins plus équitables et inclusifs pour les peuples autochtones du Canada

Chirurgienne, chercheuse et professeure, la Dre Nadine Caron a été nommée titulaire de la chaire de recherche sur le cancer et le bien-être de la Régie de la santé des Premières Nations à l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), une opportunité qu'elle considère comme une étape importante dans la lutte contre les inégalités en matière de soins et de recherche sur le cancer qui affectent les peuples autochtones.

« Le traitement du cancer est l'un des domaines où notre système de soins de santé n'est pas vraiment universel. Lorsqu'il s'agit de comprendre ce qu’est le cancer dans les communautés rurales, isolées et autochtones du Canada, ces dernières n'ont pas été représentées dans la recherche. Ainsi, nous ne comprenons pas le cancer de la même manière dans ces communautés. »

Pour combler ce déficit de représentation, la Dre Caron dirige d'importantes initiatives de recherche visant à aider les peuples autochtones à participer aux progrès de la recherche en génétique du cancer et de la médecine de précision, et à en bénéficier, d'une manière culturellement sûre. Elle a également contribué à la création du Centre d'excellence en santé autochtone de l'UBC, dont elle est aujourd'hui codirectrice, afin d'améliorer le recrutement et la rétention des étudiants autochtones dans les professions de la santé et de mettre au point des cours et des programmes permettant d'aborder et de rechercher les problèmes de santé des Autochtones.

Grâce à sa passion et son militantisme pour la santé des Autochtones, la Dre Caron contribue à rendre la recherche sur le cancer et les soins plus équitables, plus diversifiés et plus inclusifs pour les peuples autochtones du Canada.

« En lisant des articles de journaux et en assistant à des conférences sur la recherche, il m'est apparu de plus en plus clair que les patients avec lesquels je travaillais, les membres de la famille à qui j'en parlais et les communautés que je visitais n'étaient pas pris en compte dans la recherche sur le cancer. « Pour que la recherche ait l'impact qu'elle doit avoir, elle doit inclure tous les Canadiens. »

Dre Caron souriante.
En tant que chirurgienne, chercheuse et enseignante d'origine autochtone, la Dre Nadine Caron milite avec passion pour la santé des Autochtones.

Juliet Daniel, Ph. D. : contribuer à l'inclusivité grâce à ses recherches, son mentorat et son militantisme

Pour la chercheuse Juliet Daniel, la cause du cancer a toujours été chère à son cœur. Lorsqu'elle était étudiante à l'université, elle a perdu sa mère et plusieurs de ses proches des suites du cancer. Et en tant que survivante du cancer du sein qui a récemment célébré 12 ans depuis son diagnostic, la chercheuse Daniel connaît très bien l'impact du cancer.

« Mon expérience m'a motivée à devenir une source d’espoir pour les survivants du cancer. Le fait d'être une survivante fait de moi une meilleure chercheuse sur le cancer et une meilleure militante. De nombreux chercheurs qui n'ont pas eu de proche touché par le cancer ou qui n'ont pas été eux-mêmes atteints de la maladie ne comprennent pas pleinement comment un diagnostic peut changer une vie. »

Au cours des 10 dernières années, la chercheuse Daniel s'est consacrée à la recherche sur le cancer du sein triple négatif (CSTN), un type de cancer du sein agressif et difficile à traiter, plus fréquent chez les femmes d'origine africaine et hispanique. Ses recherches sont axées sur la compréhension de ces disparités d'un point de vue biologique. Elles permettent de découvrir des éléments susceptibles de changer la vie des femmes noires et hispaniques et accroître les connaissances de la communauté des chercheurs sur les inégalités en matière de santé au Canada.

« J'ai toujours été choquée d'entendre d'éminents chercheurs en cancérologie dire qu'ils ne savaient pas que le CSTN touchait de manière disproportionnée les femmes noires et hispaniques. Lorsqu'il s'agit de recherche sur le cancer, nous avons besoin d'autant de voix diverses que possible à la table pour mieux comprendre ce qui se passe dans nos sociétés, nos quartiers et nos communautés. »

En plus de ses recherches, Juliet Daniel défend la représentation de la diversité dans le domaine des sciences. Elle est l'un des plus anciens membres du Comité consultatif du président pour la création d'une communauté inclusive à l'Université McMaster et l'organisatrice principale du groupe Femmes de sciences de sa faculté à l’Université McMaster. Elle a également cofondé le Réseau canadien des scientifiques noirs, lequel a pour mission de soutenir les Canadiens noirs travaillant dans les domaines des sciences, des technologies, de l'ingénierie et des mathématiques.

Bien qu'il reste encore beaucoup à faire pour promouvoir l'équité, la diversité et l'inclusion dans la communauté des chercheurs, la chercheuse Daniel est encouragée de voir que de jeunes passionnés poussent actuellement pour le changement.

« Les jeunes d'aujourd'hui mènent la charge en se ralliant et en exigeant des changements - et les gens les écoutent! Ils constituent la prochaine génération de chercheurs en cancérologie qui mèneront le développement de nouvelles thérapies et de nouveaux médicaments qui, en finalité, sauveront des vies. »

La chercheuse Juliet Daniel souriante.
La chercheuse Juliet Daniel se consacre à la promotion de l'équité, de la diversité et de l'inclusion dans la recherche sur le cancer, mais également dans les communautés non scientifiques.

Nous sommes fiers de reconnaître des leaders comme la Dre Caron et la chercheuse Daniel pour leur précieuse contribution à la recherche sur le cancer au Canada. Découvrez les autres lauréats qui changent, tout comme ces femmes d'exception, l'avenir du cancer grâce à leurs recherches.