Portrait

Trouver de l’espoir et du soutien pendant une expérience de cancer

En 2008, une semaine avant leur mariage, Ben, le fiancé de Bonnie, a reçu un diagnostic de cancer. Bouleversé et démuni, le couple ne savait pas comment il allait s’en sortir, car les traitements dont Ben avait besoin pour lui sauver la vie étaient offerts à plusieurs heures de leur domicile.

C’est alors qu’ils se sont tournés vers la Société canadienne du cancer (SCC) afin d’obtenir du soutien et ont découvert, par le fait même, l’existence des maisons d’hébergement, un endroit accueillant pour les personnes ayant besoin de se déplacer pour recevoir leurs traitements contre le cancer.

Grâce au réseau d’aide empreint de compassion de la SCC, Ben et Bonnie ont pu obtenir le soutien et l’aide nécessaires afin de traverser cette expérience ensemble. Une fois le cancer de Ben derrière eux, ils ont pu poursuivre leur vie; Ils ont fondé une famille et Bonnie a créé son entreprise. Mais 10 ans plus tard, le cancer est venu, une fois de plus, chambouler leur vie; c’était cette fois au tour de Bonnie de recevoir un diagnostic de cancer…





Bonnie et son mari ben souriant

Faire face à son propre diagnostic de cancer

En décembre 2018, alors qu’elle était âgée de 49 ans, Bonnie a découvert une bosse dans son sein gauche qui s’est avéré être un cancer du sein de stade 2. Le choc du diagnostic passé, elle a appris qu’elle devrait subir une tumorectomie qui serait suivie de 4 semaines de traitement de radiothérapie.

Cela a été l’un des chapitres les plus difficiles de sa vie, mais grâce à sa famille et à ses souvenirs du soutien que Ben avait reçu de la SCC, Bonnie a trouvé la force d’envisager l’avenir avec optimisme.

« La première chose que Ben m’a dite a été : « Ne t’inquiète pas, on va s’en sortir, de la même façon qu’on s’en est sortis lorsque cela m’est arrivé. » J’étais soulagée de savoir que je pourrais compter sur un réseau de soutien empreint de compassion moi aussi. »





Une expérience qui change tout, ou presque

Aujourd’hui, Bonnie et Ben vivent pleinement leur vie, au-delà du cancer.

Puisque Bonnie a pu constater l’impact du cancer sur sa famille à 2 reprises, elle sait pertinemment qu’un diagnostic de cancer peut tout changer pour la personne qui le reçoit et les êtres chers.

Malgré tout, elle continue de croire, tout comme nous, qu’il ne faut jamais perdre espoir et laisser cette expérience changer qui l’on est.

« Dès que l’on reçoit un diagnostic de cancer, celui-ci occupe rapidement toute la place dans notre vie, mais il ne doit pas changer qui l’on est. Je suis plus grande que le cancer. Je suis une épouse, je suis une mère, je suis une propriétaire d’entreprise. Je suis une amie et un membre de la communauté. »


Répandre l’espoir coûte que coûte

Puisque l’espoir permet aux personnes touchées par le cancer comme Bonnie d’avancer, jour après jour, nous savons qu’aujourd’hui, plus que jamais, nous devons être là pour elles. Que ce soit en offrant des informations fiables et du soutien empreint de compassion, nous pouvons continuer à faire grandir l’espoir. Même en temps de pandémie de la COVID-19, nous devons poursuivre notre travail essentiel puisque le cancer continue à changer et à menacer des vies.



Chaque printemps, la campagne de la jonquille mobilise les sympathisants à travers le pays et les invite à soutenir les personnes atteintes de cancer et à leur rendre hommage. Maintenant plus que jamais, le symbole lumineux de la jonquille nous rappelle que nous devons tous nous unir et continuer d’espérer des jours meilleurs.

En soutenant la campagne de la jonquille, vous pouvez nous aider à continuer à financer des projets de recherche novateurs sur le cancer et un réseau d’aide national afin que les personnes comme Bonnie n’aient pas à faire face au cancer seuls. Aidez-nous à faire une différence importante pour les personnes atteintes de cancer et à envoyer le message puissant que quand les jonquilles fleurissent, l’espoir s’épanouit.