une seule jonquille sur un champ obscurci
Portrait

Survivre à un cancer de la prostate: l’expérience de Kevin et Jack

Le cancer de la prostate est le type de cancer le plus souvent diagnostiqué chez les Canadiens, et on estime que 1 homme sur 9 entendra les mots «vous avez un cancer de la prostate» au cours de sa vie. Ces hommes ne sont pas que des statistiques, ce sont nos amis, les membres de notre famille et ceux de notre communauté.

Kevin et Jack ont malheureusement reçu ce diagnostic. Maintenant en rémission, ils racontent désormais leurs histoires afin de sensibiliser les autres hommes et leur offrir du soutien.


L’histoire de Kevin : Partager de l’information pour sauver des vies

Les fêtes de fin d'année passées, la nouvelle année débutait bien pour Kevin jusqu'au moment où il a reçu un appel de son médecin. Quelques semaines plus tard, il recevait un diagnostic de cancer de la prostate.

« Même si mon père et mon oncle avaient déjà reçu ce diagnostic, j’avais vraiment besoin d’information. Donc, j’ai très vite consulté le site Web de la Société canadienne du cancer (SCC), où j’ai été très surpris d’apprendre que les hommes noirs d’origine africaine ou caribéenne, comme moi, avaient presque 2x plus de risques de contracter le cancer de la prostate. »

Nous ne savons pas pourquoi le cancer de la prostate survient plus fréquemment chez les hommes noirs d’origine africaine ou caribéenne, mais nous savons que le taux de survie est de près de 100 % s’il est détecté rapidement, avant sa propagation à d’autres parties du corps.

À la Société canadienne du cancer, nous encourageons tous les hommes à prendre leur santé en main et à s’informer sur la détection précoce. Il est important que les hommes soient au courant des facteurs de risque et de l’importance des tests de dépistage.

« Je suis un homme noir originaire des Caraïbes et il est très important que ma communauté soit consciente du cancer de la prostate. C’est pourquoi je suis devenu président du Conseil consultatif sur le cancer de la prostate qui a été constitué pour conscientiser les personnes noires de ma communauté au sujet de leur risque de cancer et pour promouvoir les tests de dépistage. Partager de l’information pouvant sauver des vies est un véritable geste d’amour. »


Kevin souriant à la caméra

L’histoire de Jack : Échanger avec d’autres pour faire face au cancer

Jack est un instructeur de patinage de puissance (power skating) et il a toujours eu un mode de vie actif. Il considère que mener une vie active et être entouré des personnes qui lui sont chères constituent une grande partie de ce qu’il est. Après avoir reçu un diagnostic de cancer de la prostate, il a eu l’impression que tout son mode de vie s’était écroulé.

« Je n’avais plus le temps ni l’énergie de faire les choses que j’aimais; elles avaient fait place à des rendez-vous médicaux, à une opération et à des traitements de radiothérapie. Je ne me sentais plus moi-même. Je n’étais pas préparé à la prise de poids, à la perte de masse musculaire, à la fatigue, aux bouffées de chaleur et à la dépression profonde. J’ai trouvé les conséquences physiques et émotionnelles très difficiles. »

Jack n’est pas le seul à traverser cette épreuve. Au cours d’une expérience de cancer, il est normal d’éprouver de nombreuses émotions et de vivre des changements. C’est pourquoi la Société canadienne du cancer est là pour aider les personnes atteintes de cancer grâce à son réseau d’aide national.

« Personne n’est jamais prêt à vivre une expérience de cancer, et il est important de trouver le soutien dont vous avez besoin pour faire face au cancer. J’encourage toutes les personnes atteintes de cancer à appeler la Ligne d’aide et d’information sur le cancer de la Société canadienne du cancer ou à visiter ParlonsCancer.ca pour obtenir de l’aide et du soutien pour faire face au cancer. Échanger avec d’autres personnes qui comprenaient ce que je vivais m’a aidé pendant cette période difficile. »


Jack souriant tout en soulevant un poids au gymnase

Pour Kevin et Jack, l’information fiable et le soutien d’une communauté ont été cruciaux pendant leur expérience de cancer. En cette saison des fêtes, avec les incertitudes causées par la COVID-19, nous savons que l’information fiable et le soutien empreint de compassion seront également essentiels pour plusieurs personnes atteintes de cancer au pays.

Pendant les fêtes, aidez-nous à continuer à être là pour les Canadiens au moment où ils en ont le plus besoin. Joignez-vous à nous pour montrer aux personnes atteintes de cancer qu’elles ne sont pas seules. Ensemble, montrons que l’amour est plus fort que le cancer.