Portrait

Ce qu’il faut savoir sur le cancer du sang au Canada

Chaque année, un cancer du sang est diagnostiqué chez au moins 21 000 Canadiens. « Cancer du sang » est un terme générique pour les cancers qui touchent la production et le fonctionnement des cellules sanguines. La plupart de ces cancers se forment dans la moelle osseuse, où est fabriqué le sang. Ils se déclarent lorsque des cellules sanguines anormales commencent à se multiplier de façon anarchique, et interrompent le fonctionnement des cellules sanguines normales qui combattent l’infection et génèrent de nouvelles cellules sanguines.

Il existe trois principaux groupes de cancers du sang : leucémie, lymphome (hodgkinien and non hodgkinien) et myélome (aussi appelé myélome multiple).

Un scientifique regardant un échantillon de sang

Le cancer du sang : qu’est-ce qui le cause et peut-il être évité?

Les facteurs de risque diffèrent d’un type de cancer de sang à l’autre.
Lymphome non hodgkinien
Les facteurs de risque pour le lymphome non hodgkinien comprennent un système immunitaire affaibli, des troubles auto-immuns, un traitement antérieur contre le cancer et des antécédents familiaux de lymphome non hodgkinien.
Lymphome hodgkinien
Les facteurs de risque pour le lymphome hodgkinien comprennent une infection par le virus d’Epstein-Barr, une infection par le VIH et des antécédents familiaux de lymphome hodgkinien.
Myélome multiple
Les facteurs de risque pour le myélome multiple comprennent un système immunitaire affaibli, un excès de poids et des antécédents familiaux de myélome multiple.
Leucémie
Les facteurs de risque pour la leucémie comprennent une radiothérapie, le tabagisme, l’exposition au benzène et des syndromes de cancer familial.

Nous en savons peu sur les façons de prévenir les cancers du sang, mais la récente étude ComPARe a montré que l’excès de poids et le manque d’activité physique pourraient contribuer à l’apparition de quelque 4 à 10 % des cas de certains cancers du sang, que le tabagisme entraîne 22 % des cas de leucémie aiguë myéloblastique et que le virus d’Epstein-Barr est associé à 36 % des cas de lymphome hodgkinien.

Que fait la Société canadienne du cancer à propos du cancer du sang au Canada?

Depuis 15 ans, la Société canadienne du cancer a investi 65,7 M$ dans des projets de recherche sur le cancer du sang devant aider à comprendre ce qui le cause, comment il apparaît, comment le prévenir, comment le traiter plus efficacement et comment améliorer la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes.

Chaque jour, des chercheurs étudient des cancers du sang dans l’espoir de faire une différence pour les Canadiens touchés par cette maladie.

Le Dr John Dick et son équipe

Une étude récente menée par le Dr John Dick et son équipe, financée par de généreux donateurs de la Société canadienne du cancer, a montré qu’il est possible de prédire qui sera atteint d’une leucémie aiguë myéloblastique (LAM). Le taux d’incidence de LAM et le taux de mortalité par LAM augmentent avec l’âge. En fait, ce type précis de leucémie est la première cause de décès par leucémie adulte au Canada.

L’étude internationale a révélé qu’un diagnostic de LAM est précédé de changements génétiques qui commencent des années auparavant dans les cellules sanguines de personnes apparemment en bonne santé. Les chercheurs ont réussi à repérer des changements génétiques précoces qui représentent les premières étapes de la formation de cellules sanguines cancéreuses et qui se produisent jusqu’à 10 ans avant un diagnostic de LAM. Ces résultats mettent en lumière la possibilité d’effectuer une simple analyse sanguine pour repérer les personnes exposées à un risque élevé de LAM et d’intervenir tôt pour prévenir la maladie.

C’est là un exemple de travaux de recherche qui pourraient changer la vie et l’avenir des Canadiens confrontés à un diagnostic de cancer du sang.

Que fait la Société canadienne du cancer pour soutenir les personnes touchées par un cancer du sang?

Personne ne devrait être seul pour affronter le cancer. Grâce à notre réseau d’aide national de soutien, nous aidons les personnes atteintes de tout type de cancer à composer avec leur maladie, à trouver une communauté, à créer des liens et à cultiver le bien-être et la résilience. Ce système de soutien comprend un éventail de programmes et de services tels qu’un Service d’information sur le cancer, des programmes de soutien par les pairs et de l’information digne de confiance sur le cancer.

Nous comprenons que chacun s’adapte au cancer à sa propre façon. Nous sommes déterminés à être là pour fournir des connaissances et du soutien aux Canadiens touchés par le cancer, aux membres de leur famille et à leurs amis.


Comme le cancer du sang représente près de 10 % de tous les cas de cancer diagnostiqués au Canada, manifestez votre appui pour la recherche dans ce domaine et aidez plus de personnes atteintes d’un cancer du sang à survivre et à profiter pleinement de la vie.

Ensemble, nous pouvons agir contre le cancer.