Portrait

Transformer la peur en espoir, un témoignage à la fois: un survivant du cancer de la prostate raconte son histoire

« Vous avez un cancer de la prostate. »

 

Brian n’était âgé que de 55 ans lorsqu’il entendit pour la première fois ces mots. Allant consulter son médecin sous recommandation de sa conjointe, car il avait de la difficulté à uriner, une série de tests, dont le test de l'antigène prostatique spécifique (APS), mena à un diagnostic de cancer de la prostate de state 3. Ce qui laissa Brian stupéfait.

 

« Je n'avais jamais fait de test APS auparavant, » confie Brian. Ce test sanguin est une étape clé dans la détection précoce du cancer de la prostate. Bien qu’il ne permette pas de diagnostiquer un cancer, il peut aider à déterminer s'il y a un problème au niveau de la prostate. « Il est normal d'avoir une petite quantité d’APS dans le sang. Mais mes chiffres étaient assez élevés, ce qui a conduit à d'autres tests, à une biopsie, puis, au diagnostic. »

L'histoire de Brian

Brian qui sourit, en compagnie de sa femme
Brian souriant avec sa femme
Ayant alors beaucoup de questions et passant par une montagne russe d’émotions, Brian se tourna vers le site Web de la Société canadienne du cancer (SCC), sur la recommandation de son médecin, afin d’obtenir des informations précises et fiables qui pourraient l’aider dans son parcours. Avec 2 400 pages d'informations, 50 brochures et livrets téléchargeables et 1 300 termes liés au cancer définis dans un glossaire en ligne, le site Web de la SCC a permis à Brian de naviguer à travers les différentes étapes d’un cancer; de la prévention au diagnostic, en passant par le traitement et la vie après le cancer.

« Cela m'a aidé à trouver des réponses dans une période difficile de ma vie. J'ai trouvé de bons documents de soutien en ligne sur le site de la SCC. Des ressources et des informations précieuses qui m'ont permis de mieux discuter de mes options avec mon médecin. »

Le regard tourné vers l’avenir 

Aujourd'hui, Brian est plus actif que jamais; il continue de travailler fort et de s’amuser tout autant. Mais surtout, il a une attitude positive et est déterminé à vivre pleinement sa vie!

 

« Je m'attends à vivre jusqu'à 95 ans! »

 

Avant de recevoir son diagnostic, Brian n’avait jamais vraiment pensé à la santé de sa prostate, mais maintenant il encourage les autres à le faire. Étant le cancer le plus souvent diagnostiqué chez les hommes, il est également sournois. Il peut se développer lentement et, souvent, ne provoque aucun signe ou symptôme dans ses premiers stades. Ainsi, de nombreux hommes peuvent en être atteints sans le savoir.

 

« J'aurais dû faire un test APS à l'âge de 50 ans. Pour ceux qui se sentent incertains de la pertinence ou gênés de le faire, faites-le le plus tôt possible. C'est le meilleur test de détection précoce. Renseignez-vous auprès de votre médecin et prenez le dessus sur la santé de votre prostate. Et pour les personnes confrontées à un cancer de la prostate, je vous conseille chaudement de vous adresser à la Société canadienne du cancer pour obtenir de l’aide. »

Offrir du soutien aux hommes comme Brian 

Puisqu’environ 1 Canadien sur 9 recevra un diagnostic de cancer de la prostate au cours de sa vie, il est important de continuer à sensibiliser notre entourage à l’importance de la détection précoce (les chances de succès du traitement sont meilleures si détecté et traité tôt), et de maintenir des services de soutien pour ceux ayant reçu un diagnostic de cancer ou vivant avec ou au-delà de la maladie.

 

Les services de soutien et les outils d’information qui ont aidé Brian dans son parcours contre le cancer sont possibles grâces aux généreux dons de sympathisants comme vous. Aidez-nous à continuer à fournir un réseau d’aide et de soutien national aux personnes touchées par le cancer comme Brian et à investir dans les projets de recherche novateurs qui pourraient sauver davantage de vies en trouvant de nouveaux moyens de détecter, de traiter et de prévenir le cancer.

 

Puisque septembre marque le Mois de la sensibilisation au cancer de la prostate, joignez-vous à nous pour soutenir les hommes qui font partie de notre vie – montrons-leur qu'ensemble, nous pouvons créer un monde où aucun Canadien n’aura à craindre le cancer de la prostate.