Communiqué de presse

En cette Journée mondiale contre le cancer, la prévention de la propagation continue de la COVID-19 est le meilleur moyen de soutenir les personnes atteintes de cancer

TORONTO (ONTARIO) -

C’est aujourd’hui la Journée mondiale contre le cancer, une journée qui a pour but de conscientiser et de mobiliser le monde afin de bâtir un avenir sans cancer. Mais cette année, la Société canadienne du cancer (SCC) se concentre sur un besoin plus immédiat : rallier les Canadiens, les gouvernements et les dirigeants du secteur de la santé afin d’agir pour protéger les personnes atteintes de cancer et contribuer à sauver des vies.

Au début de la pandémie, l’impact de la COVID-19 a rapidement entraîné un bouleversement de notre environnement, obligeant le gouvernement et les dirigeants du secteur de la santé au Canada à prendre des décisions difficiles pour gérer la capacité du système de santé. Il était question notamment de reporter des interventions chirurgicales, le dépistage du cancer et d’autres interventions essentielles afin de traiter le cancer. Selon les données de l’Institut canadien d’information sur la santé, entre les mois de mars et juin 2020, une réduction de 20 % des interventions chirurgicales liées au cancer a été enregistrée comparativement à la même période en 2019. Une enquête menée par la SCC, cinq mois après le début de la pandémie auprès des personnes atteintes de cancer et leurs proches aidants, révèle que près de la moitié (47 %) des patients ont signalé que leurs rendez-vous médicaux liés au cancer ont été reportés ou suspendus.

La persistance de la pandémie et l’apparition de nouveaux variants du virus font en sorte que le système de santé est soumis à une pression continue. Certaines provinces ont déjà dépassé la limite de leur capacité d’accueil dans les unités de soins intensifs et de nombreux hôpitaux dans ces provinces dépassent actuellement de 100 % leur taux d’occupation. Cela a des conséquences fatales pour les personnes atteintes de cancer.

« Nous savons que dans certaines régions de notre pays, les traitements sont à nouveau perturbés, explique Andrea Seale, chef de la direction de la Société canadienne du cancer. Cette situation est aggravée par le fait que certaines provinces tentent encore d’éliminer les retards accumulés depuis la première vague de la pandémie. Il s’agit d’une crise et nous allons assister à un tsunami de cas de cancer diagnostiqués ou traités trop tard. »

Une étude menée au Canada et publiée dans le British Medical Journal démontre que dans certains cas, un retard de quatre semaines dans le traitement d’un cancer peut augmenter d’environ 10 % le risque de décès. Grâce aux programmes de soutien de la SCC comme la Ligne d’aide et d’information sur le cancer et la plateforme de soutien parlonscancer.ca, les personnes atteintes de cancer continuent de faire part de leurs frustrations face au manque d’accès à leurs équipes de soins et leurs craintes quant à la façon dont les retards de traitement peuvent affecter l’issue de leur cancer.

« La meilleure façon d’aider les personnes atteintes de cancer est de mettre fin à la pandémie. Suivez les mesures de santé publique, notamment en portant le masque, en pratiquant l’éloignement physique, en évitant les voyages non essentiels et en vous faisant vacciner lorsque cela est possible, ajoute Mme Seale. Cela permettra non seulement de prévenir la propagation de la COVID-19, mais aussi de soulager le système de santé afin qu’il puisse prendre en charge les personnes atteintes de cancer. La détection précoce du cancer et le traitement en temps opportun permettent d’obtenir de meilleures chances de survie. »

Les provinces ont mis en place des mesures prudentes pour gérer la capacité du système de santé et maintenir les cas de COVID-19 à un bas niveau, mais Mme Seale ajoute par ailleurs qu’elles doivent maintenir cet effort.

« Nous savons que les gouvernements du monde entier se concentrent sur la crise actuelle de la pandémie. Mais, en tant que porte-parole des Canadiens qui ont le cancer à cœur, nous demandons à tous les gouvernements de tenir compte des données les plus récentes avant de prendre des décisions visant à reporter davantage les soins ou le dépistage du cancer, déclare Mme Seale. Nous demandons également aux gouvernements de nous faire part de l’état d’avancement de leurs plans de soins contre le cancer afin d’éviter tout retard futur, de manière que nous puissions informer les personnes qui font face au cancer des mesures prises pour faciliter leurs soins. »

La SCC estime que les actions collectives des citoyens, des gouvernements et des dirigeants du secteur de la santé au cours des prochains mois seront essentielles pour déterminer à quelle vitesse la pandémie pourra prendre fin et à quel rythme les personnes atteintes de cancer auront accès aux soins vitaux et au soutien empreint de compassion dont elles ont besoin.

Aujourd’hui plus que jamais, les programmes de soutien en ligne et téléphonique de la SCC sont essentiels pour les personnes atteintes de cancer, car ils fournissent de l’information, permettent de réduire l’anxiété et de limiter le sentiment d’isolement. Les programmes disponibles comprennent :

  • Ligne d’aide et d’information sur le cancer: une ligne d’assistance téléphonique nationale, offerte en 200 langues, accessible à toute personne ayant des questions sur le cancer (1 888 939-3333 ou info@sic.cancer.ca)
  • Répertoire des services à la communauté: un répertoire de plus de 4000 services de soutien aux personnes touchées par le cancer
  • Parlonscancer.ca: une plateforme en ligne pour partager des expériences et du soutien à toute personne atteinte de cancer
  • Cancer.ca: notre site Internet offrant de l’information fiable sur la santé et le clavardage en direct
  • Série de webinaires sur le cancer: des webinaires à propos de la COVID-19 pour les personnes atteintes de cancer, dont les séances fournissent des avis d’experts sur les questions essentielles affectant les personnes touchées par le cancer et leurs proches aidants.

Pour en savoir davantage, consultez le site cancer.ca.

 À propos de la Société canadienne du cancer  

La Société canadienne du cancer (SCC) est le seul organisme de bienfaisance national à soutenir les personnes touchées par tous les types de cancer, dans les communautés à travers le pays. Aucune autre organisation ne fait la même chose que nous. Nous sommes la voix des femmes et des hommes qui ont le cancer à cœur. Nous finançons des projets de recherche novateurs, nous fournissons un réseau d’aide pour toutes les personnes touchées par le cancer et nous favorisons l’adoption de politiques en matière de santé qui aident à prévenir le cancer et soutiennent les personnes touchées par la maladie. 

Ensemble, nous sommes plus grands que le cancer. Aidez-nous à faire la différence. Appelez au 1 888 939-3333 ou visitez cancer.ca aujourd’hui. 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Camille Larose
Hill+Knowlton Stratégies
camille.larose@hkstrategies.ca
514-375-0174