Communiqué de presse

La Société canadienne du cancer récompense des chercheurs pour leurs réalisations novatrices et leur initiative visionnaire dans la recherche sur le cancer

Toronto, Ont.

Sept éminents chercheurs canadiens ont reçu aujourd’hui un prix d’excellence de la Société canadienne du cancer (SCC) pour l’année 2020, remis pour récompenser le leadership audacieux et les contributions novatrices qui favorisent le progrès dans de nombreux domaines de la recherche sur le cancer.

Cette année, deux nouveaux prix se sont ajoutés aux quatre prix d’excellence soulignant des réalisations exceptionnelles en recherche fondamentale biomédicale et en recherche sur les façons d’agir contre le cancer : le prix pour l’ensemble de la contribution et le prix d’excellence en matière d’inclusion.

Le Dr Joseph Pater est le premier lauréat du prix de la SCC pour l’ensemble de la contribution, remis à une personne qui, grâce à sa vision et à son initiative, a enrichi le milieu canadien de la recherche sur le cancer et permis aux personnes atteintes de cancer de profiter grandement de ses réalisations. Le Dr Pater est le directeur fondateur du Groupe canadien des essais sur le cancer (GCEC) et il a été à sa tête pendant 27 ans. Sous sa direction, le GCEC est devenu l’un des réseaux d’essais cliniques sur le cancer les plus respectés du monde, ayant généré des résultats qui ont accéléré la conception de nouveaux traitements et mené à l’établissement de nouvelles normes de soins au Canada et ailleurs.

Le tout premier prix d’excellence en matière d’inclusion, qui récompense des personnes ayant fait preuve d’initiative pour faire progresser l’équité, la diversité et l’inclusion au sein de l’écosystème de la recherche sur le cancer au Canada, a été remis conjointement à la Dre Nadine Caron et à Juliet Daniel, Ph. D.

La Dre Caron est titulaire de la chaire de recherche sur le cancer et le bien-être de la Régie de la santé des Premières Nations à l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) et la codirectrice du Centre d’excellence en santé autochtone de l’UBC. Chirurgienne et chercheuse issue des Premières Nations, elle a milité avec passion et acharnement pour défendre les droits des peuples autochtones et des communautés marginalisées en ce qui concerne la recherche sur le cancer et les soins au Canada.

Juliet Daniel, Ph.D., est une chercheuse en oncologie de l’Université McMaster qui œuvre bénévolement pour sensibiliser les jeunes femmes noires au cancer du sein et dissiper la stigmatisation sociale entourant cette maladie, et qui fait du mentorat auprès des jeunes issus de minorités dans le milieu des sciences. Elle a également cofondé le Réseau canadien des scientifiques noirs, lequel a pour mission de soutenir les Canadiens noirs travaillant dans les domaines des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques.

« Cette année, nous sommes ravis de remettre pour la première fois le prix pour l’ensemble de la contribution et le prix d’excellence en matière d’inclusion, affirme Stuart Edmonds, Ph. D., vice-président principal de la recherche et de la défense de l’intérêt public à la SCC. Ces prix sont une nouvelle occasion de reconnaître des chercheurs canadiens extraordinaires. Le travail du Dr Pater, de la Dre Caron et de Juliet Daniel, Ph. D., a eu et continuera d’avoir des retombées énormes sur la recherche sur le cancer au Canada ainsi que sur la vie des personnes atteintes de cette maladie. »

En plus du prix pour l’ensemble de la contribution et du prix d’excellence en matière d’inclusion, les prix suivants ont également été décernés aujourd’hui pour souligner les réalisations remarquables de chercheurs canadiens :

  • Lauréate du prix William E. Rawls : Yvonne Bombard, Ph. D., de l’Université de Toronto et du Li Ka Shing Knowledge Institutes of Unity Health Toronto, pour son travail et ses efforts de défense de l’intérêt public afin de rendre le dépistage génétique plus sûr, plus éthique et plus efficace pour que davantage de personnes atteintes de cancer puissent en profiter
  • Lauréat du prix O. Harold Warwick : Geoffrey Fong, Ph. D., de l’Université de Waterloo, pour sa direction du projet international d’évaluation des politiques publiques de lutte antitabac (projet ITC), le plus grand programme de recherche sur le tabagisme au monde, dont les résultats ont directement contribué à l’adoption de politiques de lutte contre le tabagisme rigoureuses partout dans le monde, lesquelles protégeront les populations contre les méfaits de l’usage du tabac
  • Lauréate du prix Robert L. Noble : Dre Nada Jabado de l’Université McGill, pour avoir découvert que les tumeurs cérébrales chez les enfants sont fondamentalement différentes de celles du même type chez les adultes et que près de la moitié des cas de glioblastome infantile, un type agressif de tumeur cérébrale, sont causés par des mutations génétiques affectant la structure et l’organisation de l’ADN. Ses travaux ont radicalement changé notre compréhension des tumeurs cérébrales infantiles et de leur traitement, ce qui aidera les enfants à vivre plus longtemps et à profiter d’une meilleure qualité de vie
  • Lauréate du prix Bernard et Francine Dorval : Claudia Kleinman, Ph. D., de l’Université McGill, pour ses travaux visant à cartographier le développement du cerveau humain au niveau cellulaire en vue de déterminer où et quand différentes tumeurs cérébrales infantiles prennent naissance. Sa recherche a mené à un changement de la classification de certaines tumeurs et a permis d’établir de nouveaux traitements possibles pour d’autres, ce qui pourrait améliorer les résultats chez les enfants atteints de ces cancers mortels.

« Les lauréats des prix d’excellence de la SCC de cette année illustrent l’expertise remarquablement vaste et profonde ainsi que le dévouement des chercheurs canadiens en oncologie, déclare Stuart Edmonds, Ph. D. Nous les félicitons pour leur engagement à favoriser le progrès non seulement par leurs recherches novatrices, mais aussi par leurs efforts de défense de l’intérêt public et leurs initiatives de collaboration. Grâce à eux et aux autres chercheurs, la recherche sur le cancer permet de donner l'espoir aux Canadiens que la vie est plus grande que le cancer. »

À propos de la recherche à la Société canadienne du cancer

La SCC est l’organisme de bienfaisance national qui finance le plus la recherche sur le cancer au Canada. Elle possède un riche héritage et représente la force derrière des découvertes qui ont amélioré nos façons de prévenir, de diagnostiquer et de traiter le cancer, permettant aux personnes atteintes de mieux vivre pendant et après la maladie. Afin de changer les choses pour les personnes au pays qui recevront un diagnostic de cancer au cours de leur vie, soit près d’une sur deux, nous devons accélérer le progrès en demeurant visionnaires et en investissant dans l’innovation. Grâce à votre aide, nous continuerons de renforcer et d’étendre le potentiel de la recherche avec de nouvelles idées audacieuses et des technologies de pointe. Ensemble, nous pouvons faire en sorte que la recherche change l’avenir du cancer.

À propos de la Société canadienne du cancer

La Société canadienne du cancer (SCC) est le seul organisme de bienfaisance national à soutenir les personnes touchées par tous les types de cancer, dans les communautés à travers le pays. Aucune autre organisation ne fait la même chose que nous. Nous sommes la voix des femmes et des hommes qui ont le cancer à cœur. Nous finançons des projets de recherche novateurs, nous fournissons un réseau d’aide pour toutes les personnes touchées par le cancer et nous favorisons l’adoption de politiques en matière de santé qui aident à prévenir le cancer et soutiennent les personnes touchées par la maladie.

Ensemble, agissons contre le cancer. Appelez-nous au 1 888 939-3333 ou visitez cancer.ca aujourd’hui.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Betty Zou
Gestionnaire, Communications sur la recherche

Société canadienne du cancer

Téléphone : 437 266-1973